Marécages épineux

Les ronces géantes caractérisent cet ecosystème, formant une base sur laquelle de nombreuses espèces ont pu se développer.

Ces plantes forment un enchevêtrement labyrinthique, s’apparentant à une jungle des climats tempérés. On y trouve beaucoup d’espèces animales, principalement des arthropodes volants de petite taille. Les marais sont d’ailleurs baignés dans un bourdonnement quasi-permanent, sorte de musique stressante qui accompagne les inconscients qui y pénètrent.
Ce sont des endroits hostiles pour les êtres civilisés. Les blessures s’infectent très rapidement à cause de l’humidité et des germes présents partout. De nombreux vecteurs de maladies y sont présents et l’eau est impropre à la consommation pour ceux qui ne sont pas habitués.

On en trouve sur la plupart des continents, dans les zones tempérés à chaude.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s