Les symbioses (obsolète)

Les symbioses sont les habitants civilisés originels d’Emysfer.

Il s’agit en fait de deux espèces qui vivent en symbiose (d’où leur nom), c’est à dire dans une relation mutuellement profitable: d’un coté le porteruche qui assure les fonctions motrices de l’ensemble et de l’autre l’essaim qui est composé de centaines de minuscules créatures formant une entité pensante et qui joue le rôle de système nerveux central, de cerveau en somme. Les créatures de l’essaim sont appelés «solons».

Le porte ruche fournit un ensemble de galeries et cavités qui sert d’habitat à l’essaim, les orifices étant munis de clapets qui peuvent se fermer hermétiquement.

Les solons sont munis d’ailes, ce qui leur permet, dans une certaine mesure, d’agir sur l’environnement immédiat.

Il existe aussi des êtres symbiotiques sauvages, on les nomme « symbioses sauvages » pour les différencier de leurs cousins civilisés.

Ci-dessous, une description rapide des deux types de symbioses, plus de détails seront présents dans le livre de base.

1. Les atridans

Sorcier_atridan_site

Ce sont les symbioses les plus anciennes.

Le porte-ruche est un vertébré de taille humaine avec deux bras et deux jambes munis de mains à quatre doigts. Leurs yeux bleus, verts ou rouges sont de couleur unis à l’exception de la pupille noire. L’essaim se loge dans la boîte cranienne, formant une excroissance garnie d’orifices.

Ils sont adaptés à une grande variété de climats bien qu’ils n’affectionnent pas beaucoup les zones trop chaudes et surtout désertiques.

Leur régime alimentaire est strictement végétarien, leurs grosses manidbules leur servant à broyer aussi bien les fruits que les feuilles et autres végétaux qu’il cultivent ou cueillent. Ils raffolent pour la plupart aussi du miellat de Flovus.

Dans les territoires qu’ils contrôlent, la structure sociale s’approche le plus souvent de la démocratie directe, fortement décentralisée. Ailleurs, ils s’arrangent le plus souvent pour ne pas avoir affaire aux autorités.

De part leur ancienneté, ils sont présents à peu près sur tous les continents et la plupart des avant-postes dans les terres sauvages sont de leur fait. En effet, outre leur goût du commerce, les atridans ont depuis longtemps une culture de la découverte, comptant ainsi parmi eux le plus grand nombre d’archéologues, botanistes et animalogues de toutes les espèces civilisées.

2. Les skeltus

Skeltus_escla_site

Les skeltus sont des insectoides recouverts d’une carapace chitineuse. Ce sont des individus imposants (2m20 de haut en moyenne) et souvent un peu rustres selon les standards des autres espèces.

Comme les atridans, leurs mains posssèdent quatre doigts, ils ont par contre des pieds griffus.

Deux mandibules-pinces ornent leur tête surmontée de quatre petits yeux de couleur bleue, jaune ou verte. De longues mais solides antennnes s’étirent en partant de leur front, organes primitifs à la fois auditifs et olfactifs. L’essaim se loge dans l’abdomen, constellé d’orifices.

Ce sont des carnivores opportunistes ayant une façon de manger atypique. Ils vomisssent en effet un liquide digestif sur leur nourriture puis laissent agir quelques minutes et aspirent la bouillie qui en résulte avec leurs mandibules creuses, comme avec une paille.

Ils sont acclimatés à une grande variété d’environnements à l’exception des climats trop froids qu’ils préfèrent éviter.

Les rapports des skeltus avec les autres espèces ont toujours été problématiques. En effet, la plupart d’entre eux furent pendant longtemps en conflit presque permanent avec les atridans: leur régime alimentaire les poussaient à les dévorer comme n’importe quelle autre proie.

Une particularité des mâles skeltus est la sécrétion de soie, utilisée aussi bien pour faire des vêtements que pour construire des batiments.

Leur structure sociale de base est le matriarcat, une femelle donnant naissance à une grande quantité de fils et à de rares filles.

Auteur: Olivier RANISIO alias Alnomcys.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s