Kit de découverte 2019

Bonjour à tous.

Ca y est, voilà enfin le kit de découverte dans sa version 2019, plus beau et plus abouti, fruit de nombreuses parties de test, de milliers d’heures de travail.

Il vous permettra de découvrir quelques parcelles de l’univers et surtout de tester le jeu dans sa version légèrement simplifiée mais déjà très aboutie.

Venez incarner un skeltus, un atridan, un symir ou un hominus dans un monde encore jamais vu…

Le kit de découverte version premium:

https://gum.co/Emysfer-KD

Le kit de découverte version basique (et gratuite) avec les fiches et aides de jeu:

https://www.dropbox.com/s/305v9vg2vfy9zk4/Emysfer%20-%20KD%20basic.pdf?dl=0
https://www.dropbox.com/s/rim1e4gwb3tpkzt/Fiches%20%26%20aide%20de%20jeu.zip?dl=0

Un groupe facebook a été ouvert pour discuter du kit, faire des retours et échanger à propos du jeu :
https://www.facebook.com/groups/928773754167182/

Publicités

Nouveau kit en cours

Bonjour à tous,

Suite à de grand changements, l’ancien kit est depuis un certain temps obsolète. J’attendais d’avoir stabilisé les règles pour proposer une nouvelle version. En attendant les derniers tests qui auront lieu à Montpellier sous peu, j’ai commencé à travailler un peu sur la mise en page.

Il sera en A4 cette fois et voici un petit aperçu des premières pages 🙂


 

Philosophie du système de résolution d’action

Banniereblog

Voici un extrait du chapitre « Les Actions » validé pour présentation à éditeur, il s’agit de l’introduction qui explique la philosophie du système.

MN : Maître de la narration (équivalent du MJ)

Pour bien comprendre les chapitres qui suivent, il est utile de bien appréhender la philosophie générale du système de résolution d’action.

Jouer à Ėmysfer se présente le plus souvent comme un dialogue et, de ce fait, les propositions des joueurs sont une forme de narration. Lorsqu’ils expliquent qu’ils marchent à travers la ville pour glaner des informations, qu’ils disent fouiller dans leur sac, ramasser un objet à terre, se renseigner auprès d’un passant ou se reposer dans un endroit calme, concrètement, ils « produisent » de l’histoire. Tant que la situation ne présente pas d’enjeu particulier, le MN valide, sous réserve de cohérence avec le monde de jeu, les propositions des joueurs. Il y a des phases de jeu où on ne fait d’ailleurs que cela : du dialogue narratif.

Cependant, il arrive fréquemment que des situations soient incertaines, que l’enjeu soit fort, que la survie des personnages soit en balance, bref que l’action ait un intérêt plus grand que la normale. Dans ces cas-là, le MN peut décider d’utiliser le système de résolution d’action. Dans la suite de cet ouvrage et dans les autres, on écrira « Action » pour parler de l’action incertaine.

Le système de résolution va permettre de déterminer qui « prend le contrôle » de l’Action. Admettons qu’un personnage tente de briser un mur avec une masse. Si le joueur qui incarne le personnage « prend le contrôle » de l’Action, il va raconter qu’il a explosé le mur avec sa masse. Si c’est le MN (qui « joue » le mur dans ce cas) qui le prend, il va par exemple raconter que la masse a rebondi sur le mur et que le personnage l’a prise sur le pied.

L’enjeu d’une Action, c’est donc de savoir qui raconte ce qu’il se passe et quelle latitude il a.

Retour du RPGERS

De retour du RPGERS, LE festival de jeu (notamment de rôle).
Encore une grande cuvée, des parties en grand nombre, de bons retours et une interview de la part d’IND100.

Globalement, s’il y avait beaucoup de monde qui jouait, il y avait moins de monde que l’année dernière dans les allées et moins de personnes à venir poser des questions au stand.
J’ai été ravi de revoir des têtes connues comme Lunart l’illusrateur, Olivier de Macchabées, l’équipe des éditions Némésis, L’équipe du Manoir du crime/Deadcrows, Bigyo, l’auteur d’Ardri qui m’a fait l’honneur de prticiper à la partie de Samedi soir et bien sûr Fabien, auteur d’Ekho et organisateur du festival !

Un petit point :

La mécanique de négociation a été modifiée et validée lors des parties.
Le système de jetons de mémoire demeure à peu près inchangé car il fonctionne bien. (juste deux ou trois détails à voir).
Le système de résolution d’action et les Conséquences n’a pas montré de soucis majeur et fonctionne bien (facile à comprendre). Seule la présentation des Conséquences (soit en points à dépenser, soit en seuil de réussite) a été l’objet d’une conversation avec des joueurs. Je ne pense pas changer car d’autres personnes (majoritaires) avaient plutôt apprécié la formule actuelle.
Le scénario « Négociation à Eminrad » aura encore une ou deux mises à jour qui devront être testées mais on approche de la version « finale ».
Globalement, l’accueil a été très chaleureux et certains joueurs attendaient depuis longtemps de tester la bête, ce qui fait plaisir, avouons-le.

A bientôt !